Vous souhaitez acquérir la maison de vos rêves ou vous souhaitez acheter un terrain pour la construire ? Dans les deux cas, la demande d’un prêt immobilier est une solution pratique pour disposer du budget nécessaire à l’achat du bien. Mais encore faut-il que la banque vous accorde un prêt immobilier. Parmi les critères d’éligibilité à un prêt immobilier, il faut disposer d’une bonne capacité de rembourser. Aussi, il est pertinent de se demander : « Comment connaitre sa capacité d’emprunt ? ». Focus sur le calcul capacite d’emprunt calcul.

Qu’est-ce qu’une capacité d’emprunt ?

Pour faire le calcul capacite d’emprunt calcul, il faut déjà maitriser le sujet. Aussi, il est pertinent de s’intéresser en premier lieu à ce qui caractérise une capacité d’emprunt.
« La capacité d’emprunt ou la capacité d’endettement désigne le montant qu’un emprunteur peut demander et en assumer la charge, en contractant un prêt immobilier auprès d’une banque ». Dit autrement : c’est un critère qui permet à un établissement bancaire de déterminer si une demande de prêt est favorable ou non. En sachant quelle est votre capacité d’endettement, vous obtenez également le montant de votre prêt bancaire.
Contrairement aux idées reçues, le montant que vous pouvez emprunter ne dépend pas de l’apport personnel. De même, ce n’est le type de bien (maison, immeuble, terrain) que vous souhaitez acquérir avec le prêt qui détermine le montant. Chaque banque possède leurs propres critères, mais elles prennent toutes en compte le taux d’endettement et le reste à vivre du foyer pour calculer la capacité d’emprunt. Ces deux critères complémentaires sont indispensables, ils déterminent votre capacité à rembourser tout en ayant de quoi vivre normalement.
Le taux d’endettement désigne le montant prélevé de vos revenus et qui est utilisé pour assurer les mensualités de remboursement. Cet élément permet à la banque de déterminer si vous ne risquez pas de vous endetter en contractant le prêt immobilier. S’il s’avère que le taux d’endettement est au-dessus de vos moyens, le prêt immobilier est refusé. Le reste à vivre désigne le montant restant une fois que les charges fixes, y compris les mensualités, soient soustraites de vos revenus. Dans le cas où la somme du reste à vivre ne vous permet pas de vivre une vie normale, la banque peut refuser le prêt immobilier.

Comment faire le calcul capacite d’emprunt calcul ?

Pour le calcul capacite d’emprunt calcul, il faut connaitre la valeur de votre capacité d’endettement et votre reste à vivre.

Calcul du taux d’endettement

Pour calculer le taux d’endettement, il suffit de diviser les charges avec les revenus et de diviser le tout par 100. En général, les banques françaises acceptent un prêt immobilier que pour un taux d’endettement inférieur ou égal à 33 %. Au-dessus de ce taux, l’emprunteur à un profil à risque. Toutefois, chaque banque est libre de suivre ou non cette indication. Il peut arriver que des banques accordent un prêt immobilier, même si le taux d’endettement est entre 35 et 40 %. Mais il peut aussi arriver qu’une banque refuse un prêt immobilier, même si le taux d’endettement est à seulement 30 %. Tout dépendra du profil de l’emprunteur et des critères de la banque. Parmi les critères supplémentaires, certaines banques prennent en compte les impôts supportés par le ménage.

Calcul du reste à vivre

Pour calculer le reste à vivre, il faut soustraire les charges des revenus. Dans les charges incompressibles, il faut compter l’alimentation, la facture d’eau et d’électricités, les frais de scolarités, etc. À noter qu’outre le montant du reste à vivre, la localisation du ménage est également étudié par les banques. En effet, il faut savoir que le cout de la vie dans chaque ville n’est pas la même. Une ville comme Paris va nécessiter plus de dépenses pour assurer une vie normale. L’effectif d’un ménage est aussi un facteur clé pour déterminer si un foyer a un reste à vivre suffisant. Une référence de minima est mise en place en fonction de l’effectif du ménage. À titre indicatif, il faut un reste à vivre de 600 à 100 pour un célibataire, de de 750 à 1 000 euros d’un couple sans enfant et de 150 à 400 euros de plus pour chaque enfant supplémentaire.

Astuces

Chaque banque possède ses propres critères et ses méthodes de sélection, ce qui fait qu’il peut y avoir des exceptions. Entre taux d’endettement et reste à vivre, certaines banques prennent plus en considération le reste à vivre. Ainsi, dans le cas où le taux d’endettement d’un emprunteur dépasse les 33 %, mais que son reste à vivre est conséquent, il peut toujours obtenir un prêt immobilier. C’est pourquoi il est toujours recommandé de faire une recherche de prêt immobilier auprès de plusieurs établissements bancaires pour optimiser vos chances.

Comment faire pour augmenter sa capacité d’emprunt ?

Lorsque vous savez comment faire le calcul capacite d’emprunt calcul, la prochaine étape consiste à l’augmenter. En effet, il peut arriver que le montant du prêt ne soit pas suffisant pour votre achat, d’où la nécessité de solutions d’optimisation. La première solution pour augmenter une capacité d’emprunt est de faire appel à un courtier en prêt immobilier. Ce professionnel vous aide à constituer un bon dossier et a négocié les modalités du prêt bancaire. Une autre solution consiste à contracter deux prêts, en l’occurrence un prêt immobilier et un prêt à taux zéro ou PTZ. Ce type de pratique est accessible sous certaines conditions.

Aimer notre article et suivez-nous:
error