De forme ovale et de la taille d’un pépin, les punaises de lit sont ces insectes qui nous rendent la vie infernale. Elles rampent à la vitesse d’une fourmi sans pouvoir ni voler ni sauter. D’une durée de vie allant généralement de 5 à 6 mois, ces parasites résistent pourtant plus d’une année en état de dormance.

Quelques informations utiles

Leur vitesse de reproduction complique les traitements contre leur infestation. Une femelle pond environ 5 à 15 œufs par jour. Après la ponte, les œufs de couleur blanchâtre ne requièrent que 7 à 15 jours pour devenir une nouvelle population de nymphes. Ces dernières prennent environ un mois pour passer à l’état adulte.

Petites par la taille, mais à ne pas négliger par l’ampleur du chaos qu’elles apportent à notre quotidien, les punaises de lit sapent notre bien-être. Un insecte adulte pique sa victime plus de 90 fois en une seule nuit. Il va sans dire que ces attaques mènent vers un trouble déplaisant du sommeil.  Suite à une répétition de nuits loin d’être réparatrices, la fatigue s’installe. Le stress et la dépression viennent se joindre à ces effets néfastes de l’infestation. Sur le plan social, les victimes peuvent éprouver une grande gêne, ce qui les pousse à s’isoler des amis et des voisins. Les conséquences de l’envahissement de ces parasites vont alors bien au-delà des démangeaisons et des réactions cutanées sur le corps. Ce qui explique la nécessité d’un traitement rapide et efficace.

Mais que ce soit pour traiter un appartement déjà infesté ou uniquement pour vérifier la présence éventuelle de ces insectes, il faut reconnaître leurs endroits de prédilection dans la maison.

Matelas : lieu préféré des punaises de lit

Se blottir au chaud dans son lit et s’y laisser gagner par un doux sommeil : voilà un merveilleux moment que l’on aime savourer. Mais comme nous les humains, les punaises de lit chérissent aussi les matières tendres et confortables du matelas. De plus, c’est un endroit où elles se trouvent les plus proches de leurs cibles la nuit. Selon le type de literie, les insectes se camouflent également dans les méandres des coutures, les têtes de lit ou sur les lattes du sommier.

Divers mobiliers à inspecter

Les meubles de chambre accueillent facilement les punaises de lit. En effet, ces insectes aiment se cacher dans les différents coins et recoins. Or, les mobiliers présentent à la fois des jonctions, des pieds, des coussins, des accoudoirs… Les parasites y trouvent alors des lieux de camouflages idéaux. En cas d’infestation, les canapés, les fauteuils, les tables de chevet et les étagères doivent tous passer sous la loupe. Par ailleurs, si vous achetez ces articles en mode seconde main, il s’avère important de bien les vérifier voire les traiter avant l’installation dans votre demeure.

Les coins sombres : lieux de cachette privilégiés des punaises de lit

Ces petites bestioles au corps auburn essaient en tout temps d’éviter la lumière. Elles s’infiltrent alors derrière les papiers peints qui décollent. Entre les plinthes, dans les fissures et notamment dans les trous en bois se forment les nids des punaises de lit. Vous pouvez aussi en découvrir sous les tapis, dans les fentes du parquet et les cadres des fenêtres. Si ces insectes trouvent le moyen d’envahir votre armoire, ils se nicheront dans les vêtements qui leur procurent à la fois du confort et de la chaleur. Ils peuvent aussi se camoufler dans les zones humides à des températures qui leur conviennent. En somme, tous les endroits sombres aux alentours de l’homme forment d’éventuelles cachettes pour ces parasites.

 

 

 

Aimer notre article et suivez-nous:
error