Même après l’achat d’un bien immobilier, vous devez rester vigilant, car des pièges pourront encore surgir. En effet, une fois que vous aurez réalisé les procédures qui se rapportent à l’acquisition du bien immobilier, vous serez donc propriétaire de celui-ci. Il faudra ensuite prévoir certaines tâches essentielles. Afin de vous guider en ce sens et vous éviter de tomber dans les pièges auxquels vous pourrez être confrontés, voici quelques conseils pratiques qui pourront vous être très utiles.

Suivre de près les travaux à réaliser sur le bien immobilier

Généralement, au moment de signer chez le notaire, vous avez déjà pris connaissance des travaux à réaliser et des coûts qu’ils peuvent occasionner. Après l’achat, il ne vous reste plus qu’à assurer leur réalisation et leur bon avancement. Cependant, il n’est pas toujours facile, voire impossible de le faire à distance. Si vous ne les suivez pas ou ne les faites pas suivre, il y aura toujours des « malfaçons » et des délais qui vont s’éterniser pour plein de « bonnes raisons ». Dans ce cas, trois solutions s’offrent à vous. La première vous soumet à rester sur place et faire face à tous les désagréments que cela engendre avec notamment l’hébergement payant su vous n’y résidez pas, la disponibilité si vous travaillez, le bruit et la poussière si vous décidez de vivre dans le logement. La seconde solution consiste à solliciter un chef de chantier indépendant ou un architecte qui se chargera de superviser vos travaux. Enfin, vous pouvez faire appel aux services de votre conseiller immobilier pour qu’il s’implique dans le suivi des travaux et de vous remettre des états d’avancement en permanence. Immodf peut vous proposer ses services afin d’assurer les tâches que vous lui confierez.

Trouver une assurance au meilleur prix

Vous devez savoir que dans un immeuble d’appartements, l’assurance de l’immeuble et de sa valeur de reconstruction est prise en charge par la Communauté des Propriétaires. Dans ce cas, la valeur entière de l’appartement n’est pas assurée par la police d’assurance individuelle. Cette dernière prend uniquement en charge la responsabilité aux tiers, les dommages causés à l’intérieur de l’appartement et son contenu.

Assister aux réunions de copropriétaires

Dans le cas d’une copropriété constituée par les propriétaires de villas d’un lotissement, ou des appartements d’un immeuble, vous êtes tenu de payer mensuellement les charges de communauté. Elles comprennent généralement l’entretien du jardin, le salaire du concierge, les réparations des éléments de communauté, l’entretien de l’ascenseur, l’eau pour l’arrosage des jardins de communautés, le ramassage des ordures, les assurances, l’électricité pour l’éclairage des zones communes, les honoraires de gestion et la sécurité. Vous devez participer à l’assemblée générale annuelle et aux réunions de copropriétaires. Si vraiment vous n’êtes pas disponible et ne pouvez pas y assister, faites-vous représenter. Surtout, évitez de les négliger. Cela parce que certaines décisions peuvent être importantes, notamment en matière de charges financières pour vous. En général, vous recevrez par courrier ou par mail les convocations et les comptes rendus des assemblées de copropriétaires.

 

Aimer notre article et suivez-nous:
error